Coteau de Warre

Visite uniquement sur rendez-vous! 

Personne de contact :

Une histoire de piquant…

A Warre, il est une plante originale, qui se plaît particulièrement sur ce coteau aride… le Genévrier commun ! Depuis des siècles, il est étroitement lié aux landes ou aux pelouses calcaires pâturées. Cet arbuste qui est, faut-il le rappeler, un de nos deux conifères indigènes (l’autre étant l’IF) et dont les baies entrent dans la composition du pékèt. Le Genévrier fût bien malmené au cours du siècle dernier. La protection des pelouses calcaires et la remise en place d’un pâturage est donc nécessaire pour que les graines de cette espèce patrimoniale à plus d’un titre puissent bénéficier de l’ensoleillement indispensable pour la germination.

Un milieu très rare en Wallonie

Les pelouses calcaires sont des formations végétales qui poussent sur un relief calcaire, très sec et pauvre. Pourtant elles abritent une faune et une flore remarquables. Parfaitement adaptée à la chaleur et à la sécheresse de ces coteaux exposés au soleil, elles sont cependant hautement menacées. En 2009 le Projet LIFE Hélianthème a entrepris la remise en lumière du site en vue de permettre le maintien du fabuleux foisonnement d’espèce des pelouses calcaires.

Du coton sur les pelouses ?

Parmi la soixantaine d’espèce de plantes que compte la réserve naturelle du coteau de Warre, nous avons le plaisir d’y trouver le Cotonéaster commun et la cotonnière allemande. Il ne faut pour autant ne pas oublier l’œillet velu, ou la violette sauvage qui assurent le gîte et le couvert de papillons vulnérables dans nos régions, tel que le Grand collier argenté.

Grand collier argenté, mais pas que…

La réserve est fréquentée par les espèces typiques des mosaïques bocagères et milieux en friche. Tel que la Linotte mélodieuse, le Chardonneret élégant, la Fauvette babillarde… C’est également l’endroit idéal pour Le Lézard des murailles quant à lui profite pleinement de l’exposition et de la grande variété d’insectes, tel que : le Criquet noir-ébène, la cétoine dorée, sans oublier plusieurs espèces d’Abeilles solitaires, de Guêpes fouisseuses et autres Guêpes dorées.

Natagora Ourthe-Amblève

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Aywaille, Comblain-au-Pont, Durbuy, Érezée, Ferrières, Hamoir, Hotton, Lierneux, Manhay, Rendeux, Somme-Leuze, Stoumont

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !